9.16国会前弾圧 辺野古リレー抗議声明&ネット署名(フランス語版)

ゆるしがたいことに、9月15~16日に国会前で不当逮捕された8名はいまだ解放されていません。安保法制や辺野古新基地建設に反対する人々に対する、日本政府による民意の圧殺に対し、世界中からの抗議を喚起するため、辺野古リレーの抗議声明をフランス語に翻訳しました。

いろんなメディアで広げてください!


*Liberez nos camarades arretes arbitrairement lors de manifestations
pacifistes le 16 septembre 2015 devant le Parlement japonais*

Nous demandons la liberation immediate de nos six camarades, detenus depuis
leur arrestation devant le Parlement japonais le 16 septembre 2015, lors de
manifestations pacifistes contre les nouvelles lois de defense japonaises.

Grace a ses nouvelles lois securitaires, le Japon peut desormais contourner
sa constitution afin de prendre part a des guerres offensives aux cotes de
pays allies (les USA). Ces lois sont l’objet d’une forte opposition car
elles remettent en cause la Constitution pacifiste du pays, entree en
vigueur en 1947, qui stipule que le Japon renonce pour toujours a la
guerre. Apres avoir ete votees en procedure expeditive le 15 juillet, ces
lois devaient passer devant le Senat. Si la ratification par le Senat se
passait dans les 60 jours apres le 15 juillet, le gouvernement Abe etait
oblige de refaire voter la loi en seance pleniere de la Diete, auquel cas,
ne pouvant obtenir les 2/3 des voix necessaires la loi risquait de tomber a
l’eau… Pour contrer la mobilisation grandissante, et malgre les efforts
de l’opposition encourages par la foule immense descendue dans la rue, le
gouvernement a donc fait passer la loi en force, contournant les procedures
democratiques et generant une empoignade generale au Senat le 17 septembre:
la seance ecourtee, entrent en salle le Premier Ministre Abe, son ministre
de la defense, et le president de la commission qui, dans l’incroyable
cacophonie qui suit, aurait annonce (invisible et inaudible) que la loi
etait d’ores et deja votee. Desormais il n’existe meme plus de cadre
democratique au Japon.

Au meme moment, des dizaines de milliers de personnes manifestaient contre
ces “lois pour la guerre”, assiegeant le parlement devant lequel un
impressionnant et inquietant deploiement policier avait ete mis en place
pour le maintien de l’ordre. Le 16 septembre, 13 manifestants ont ete
arretes pour entrave au travail des policiers. En effet, la police bloquant
l’acces a la chaussee par ses gros camions bleus, barrieres de metal, et
ses agents, la foule qui affluait des sorties de metro par milliers ne
pouvait que deborder du trottoir. Sur les 13 manifestants arretes, 6 sont
toujours enfermes dans des centre de detention provisoires ou ils subissent
des interrogatoires violents, legitimes par de fausses accusations et
accompagnes de passages a tabac. L’un d’entre eux est malade et blesse,
mais au lieu de la visite medicale qui doit legalement lui etre accordee,
la police le menace d’un nouvel interrogatoire force. Un autre est enferme
dans une “cellule de protection” qui n’est autre qu’un lieu de maltraitance
ou des “accidents” causant la mort de detenus sont deja survenus dans le
passe. A l’interieur comme a l’exterieur du Parlement, le gouvernement Abe
use de la force pour etouffer l’opposition.

Nous denoncons la repression abusive des services de l’ordre japonais
contre les manifestants, ainsi que les arrestations arbitraires de cette
semaine de septembre 2015. Nous exigeons la liberation immediate de tous
nos camarades arretes pour avoir ose manifester contre la fin du pacifisme
et des institutions democratiques au Japon.

ネット署名サイト ←ご協力お願いします!

広告

コメントを残す

以下に詳細を記入するか、アイコンをクリックしてログインしてください。

WordPress.com ロゴ

WordPress.com アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト / 変更 )

Twitter 画像

Twitter アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト / 変更 )

Facebook の写真

Facebook アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト / 変更 )

Google+ フォト

Google+ アカウントを使ってコメントしています。 ログアウト / 変更 )

%s と連携中